Sigma Patrimoine assurance perte exploitation

Perte d’exploitation : 93,3 % des entreprises non indemnisées

La pandémie de Covid-19 aura creusé une énorme faille dans les garanties pertes d’exploitation souscrites par les entreprises françaises. Plus de 93,3 % d’entre elles avaient souscrit une garantie perte d’exploitation et n’ont pas été indemnisées.
Le gouvernement a dû mettre la main à la pâte « quoi qu’il en coûte » mais aurait bien apprécié que les organismes d’assurances y participent avec lui.

Comment cela a-t-il pu se produire ? Le superviseur des secteurs bancaires et d’assurance, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), organisme qui dépend de la Banque de France s’est penché sur la question. Après avoir envoyé un questionnaire à 21 organismes d’assurance agréés (220 contrats collectés) il a publié en juin 2019 le résultat concernant ce qui nous intéresse ici, les garanties pertes d’exploitation.

L’erreur, pour plus de 1 million d’entreprises, vient principalement de la non-souscription à une garantie perte d’exploitation incluant une pandémie, l’ACPR précise dans son étude que « les conséquences d’un événement aussi exceptionnel que la pandémie actuelle ne sont, en règle générale, pas couvertes par les contrats en vigueur ».

Concernant les 3 % des entreprises qui ont pu prétendre à une indemnisation elles l’ont été soit parce que la garantie perte d’exploitation précisait « qu’elle qu’en soit la cause » ou tout simplement parce qu’elle n’incluait aucune exclusion.

Morale de l’histoire, demandez à votre courtier de prévoir l’improbable ou exigez un contrat vierge de toute exclusion !

Commentaires (2)

  1. Ruth
    12/12/2022

    Bel article, je l’ai partagé avec mes amis.

    • SIgma Patrimoine
      12/12/2022

      Merci !

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *